Horlogerie Commerce de gros

Coup de projecteur sur le devenir professionnel des étudiants

Avec le Forco le 19 juin 2018

L’arrivée des montres connectées, la nécessité pour de nombreuses marques de sécuriser leur approvisionnement en pièces détachés et mouvements, la montée en puissance du SAV comme vecteur de communication des marques, la digitalisation des métiers… sont autant de facteurs qui ont et auront des impacts forts dans les prochaines années sur l’écosystème de l’horlogerie – commerce de gros, ses métiers et les compétences des salariés.

Deux objectifs

C’est dans ce contexte que les partenaires sociaux de la branche Horlogerie Commerce de gros ont mandaté l’Observatoire prospectif du Commerce pour conduire une étude sur le devenir des étudiants horlogers autour de deux objectifs :

1) établir un état des lieux des perspectives professionnelles des diplômés,

2) mesurer l’adéquation perçue des formations proposées compte tenu des besoins des entreprises, selon les différents acteurs (écoles, entreprises, diplômés).

Retour d’expériences

Avec un taux de participation élevé - 65% des entreprises du secteur, 100% des écoles délivrant des titres ou diplômes d’horlogerie et plus de 250 entretiens avec les jeunes diplômés – l’étude met en exergue les retours d’expériences des trois principaux acteurs du secteur.

On apprend notamment que :

- trois quarts des horlogers ont choisi ce métier par passion,

- plus de 40% des entreprises interrogées prévoient de recruter des horlogers dans les prochaines années,

- huit cursus préparent au métier d’horloger.

 

Pour en savoir + :

> Découvrez la synthèse de l’étude

> www.fh.asso.fr

le Forco est sur Twitter, retrouvez nos infos, nos actus et bien plus encore...

Suivez-nous sur Twitter